Reconnaissance vocale pour chatbot, comment ça marche ?

Depuis quelques années, nous n’en finissons plus de voir des objets connectés débarquer dans notre vie quotidienne. Pour nous-mêmes, notre maison ou encore nos animaux de compagnie. Depuis peu, ces objets se voient dotés d’une technologie supplémentaire consistant à les rendre commandables à distance par quelques clics, ou mieux encore par notre simple voix.

Plus besoin de taper son adresse dans son GPS, il suffit désormais de l’indiquer oralement à son tableau de bord intelligent qui intègre la technologie des assistants virtuels vocaux tels que Siri, Alexa ou Google Assistant. Ces outils sont également de réels assistants pour certaines personnes handicapées ; en écrivant ou lisant à leur place, elle leur permet recouvrer un bout de langage et de faciliter leurs interactions.

 

OK, Inbenta : Qu’est-ce que la reconnaissance vocale ?

La reconnaissance vocale fait partie du domaine de la reconnaissance automatique de la parole qui comprend également la synthèse vocale. Ce domaine nécessite lui-même des connaissances d’autres sciences telles que l’informatique, la linguistique, les statistiques, la phonologie, etc. La reconnaissance vocale est la technique qui permet de retranscrire automatiquement un son sous la forme d’un texte. Elle est à distinguer de la synthèse vocale qui est le processus inverse : la restitution d’un texte en son. Cette technique est apparue dans les années 40 avec la nécessité de capter et traduire les messages russes lors de la Seconde Guerre Mondiale. Elle s’est développée jusqu’en 1972, date à laquelle le premier appareil de reconnaissance de mots fut commercialisé.

Son fonctionnement consiste à recevoir un signal sonore et l’analyser puis de le décoder en le comparant à un modèle de parole (constitué de mots et de prononciations). Cela passe par 3 étapes principales :

  1. La modélisation du signal : l’ordinateur capte le signal sonore et le numérise sous forme de vecteurs acoustiques
  2. La lecture du signal : l’ordinateur, via des calculs statistiques, déduit quel est le phonème (plus petite unité distinctive du sens) le plus probable
  3. Le choix du mot : l’ordinateur reconstruit un mot à partir de l’étape précédente et, en comparant avec un lexique de base, choisit le mot le plus approprié selon la syntaxe de la phrase

 

Quelles sont les applications directes de la reconnaissance vocale ?

La reconnaissance vocale permet de contrôler-commander un outil et de dicter des mots. Dans le domaine industriel, la reconnaissance vocale peut être utilisée dans le secteur de l’automobile (ex : entrer une destination dans le GPS), de la domotique (ex : programmer la température de la maison), de l’aviation (ex : commandes diverses). Dans le domaine médical, elle permet de numériser des comptes-rendus médicaux. Enfin, elle constitue également une aide pour la communication, que ce soit pour les personnes handicapées ou les apprenants d’une langue.

 

Comment Inbenta utilise la reconnaissance vocale pour ses chatbots ?

Inbenta est spécialisée dans le traitement du texte et non de la parole. Toutefois, elle s’adapte à l’émergence de ce nouveau mode de Dialogue Homme-Machine et se dote donc désormais ses chatbots et sa FAQ Dynamique, d’un module de reconnaissance de parole. Pour cela, Inbenta s’associe à la société Nuance dont le produit phare et leader dans le domaine est le logiciel Dragon Naturally Speaking. L’API de Nuance est greffée en amont de la solution d’Inbenta : elle capte le son, le décode, le retranscrit et renvoie la transcription textuelle au moteur d’Inbenta qui peut ensuite rechercher la réponse à la question comme à son habitude. L’utilisateur pourra donc questionner oralement un chatbot ou une FAQ Dynamique et obtenir une réponse pertinente !

schema_synthesevocale_inbenta

Le saviez-vous ?

Selon un rapport de Deloitte, l’année 2016 sera principalement marquée par les technologies cognitives et notamment la reconnaissance vocale.

La société Telorion a mis en vente sa solution Claria Vox, un smartphone totalement vocalisé pour les personnes malvoyantes.

 

Envie d’ajouter la dimension vocale à votre chatbot ? Laissez nos experts vous exposer 10 faits qui prouvent qu’il est l’heure d’intégrer un callbot dans votre parcours client :

solution callbot

Inbenta Team
by Inbenta Team