Application Google Home Inbenta

Google Home : créer une application en 5 étapes

À Noël dernier, bon nombre de personnes ont eu la surprise de trouver sous leur sapin le dernier produit phare de Google : le Google Home.
Disponible en France depuis le 3 août 2017, l’enceinte connectée qui est équipée de Google Assistant, s’installe progressivement dans les foyers de l’hexagone. L’aide intelligente de Google s’améliore de jour en jour, proposant de nouvelles fonctionnalités presque quotidiennement.

Qui peut créer des applications pour le Google Home ?

Il n’est en aucun cas nécessaire d’être un développeur reconnu pour avoir accès à la plateforme de développement de Google Assistant. En effet cette plateforme, portant le nom de Actions on Google, est accessible grâce à un simple compte Google : Actions on Google.

L’intégralité de la documentation relative à la création d’une application pour le Google Assistant y est présente. Celle-ci est très complète et répondra à la plupart de vos questionnements, en matière de développement et de recommandations structurelles.
Ainsi, vous y trouverez notamment des informations liées aux interfaces conversationnelles et au traitement du langage naturel : Pourquoi est-ce si important ?

 

“Okay Google, build my app !”

Afin de créer votre propre application pour le Google Assistant, il vous faudra dans un premier temps penser au design structurel de celle-ci. La manière de concevoir ce type d’application, pourrait être comparée avec celles qui permettent de mettre en place un chatbot.

Les mécanismes conversationnels de base sont indispensables. Ils procureront aux utilisateurs de votre future application une excellente expérience conversationnelle.

 

Créer son projet Google Assistant

Une fois muni de votre compte Google favori, nous vous invitons à vous rendre dans l’Actions Console de la plateforme Actions on Google.
Toute application pour Google Home commence sur cette interface. C’est ici que vous allez pouvoir définir les fondations de votre future application.

Vous devez y renseigner le nom de projet, la zone géographique à laquelle celui-ci s’applique et définir le type de template que vous souhaitez utiliser (utiliser un template existant ou créer le vôtre).

Créer son Google Assitant

Sélection de template customisé dans l’interface Actions on Google

  • Dialogflow : Cela vous permet de concevoir et de créer des actions en intégrant les fonctionnalités de l’Actions SDK, fournissant des fonctionnalités supplémentaires (la compréhension du langage naturel – NLU -, un IDE).
  • Actions SDK : L’ensemble de l’application se contrôle via un fichier contenant les actions principales. Si cela offre de la flexibilité et de nombreuses possibilités, cette méthode demande néanmoins une connaissance des autres options.
  • Converse.AI : Application permettant de créer facilement un arbre de décision.

 

Les outils nécessaires au développement

Selon le type de solution choisi, les outils dont vous aurez besoin seront différents :

  • Si vous avez opté pour l’approche AI ou Dialogflow, tout se déroulera au niveau graphique, et aucun matériel particulier ne vous sera nécessaire.
  • Si vous avez préféré passer par l’Actions SDK, vous aurez alors besoin d’un environnement de développement complet, et d’un terminal pour effectuer des commandes particulières. Il vous faudra par ailleurs télécharger le programme Gactions, qui vous permettra d’envoyer votre application sur les serveurs de Google.

Inbenta possédant une solide technologie de NLU, nous nous sommes pour notre part orientés vers la seconde option, qui nous offrait plus de latitude et de maîtrise de la logique de l’application.

 

Le développement avec Actions SDK

Ici encore, deux choix s’offrent à vous pour développer le cœur de votre application avec l’Actions SDK, selon vos ressources et vos besoins :

  • Si vous avez la possibilité d’administrer un serveur (ou une instance dans le cloud), il vous est possible d’héberger le code de votre application et de contrôler totalement son fonctionnement, en vous basant sur le format de requêtes / réponses défini par Google.
  • Sinon, vous pouvez tout à fait utiliser Firebase, propriété de Google, qui met à votre disposition (gratuitement ou non, en fonction de vos besoins) plusieurs services clés en main, dont une fonctionnalité d’hébergement du code. Dans ce cas, il vous faudra utiliser l’API Firebase pour développer votre application (un ensemble d’exemples simples est disponible ici).

Cloud firebase

Service d’hébergement de code proposé par Firebase

Quelle que soit votre décision, nous vous recommandons fortement d’utiliser Node.JS et le module actions-on-google-nodejs pour vos développements. Celui-ci vous fournit une interface de programmation permettant d’extraire les informations des requêtes et de construire des réponses de manière extrêmement simple.

 

Effectuer des tests

Tout au long du développement de votre application, vous avez possibilité de tester celle-ci à tout moment, en utilisant le simulateur de Google, particulièrement utile, disponible sur l’Actions Console, dans votre espace projet.

Interface simulateur Google

Interface utilisateur du simulateur Google

Ce simulateur vous permet de tester le fonctionnement de votre application, sur différents appareils (Google Home, smartphone Android, ordinateur, …), et avec différents modes d’interaction (voix, clavier). L’espace sur la droite vous offre aussi la possibilité de jouer des messages vocaux pour observer leur rendu final et les améliorer, pour optimiser l’expérience d’utilisation de vos applications.

Attention : pour pouvoir utiliser le simulateur, il vous faudra obligatoirement passer par le navigateur Google Chrome, seul navigateur compatible.

 

Enregistrement et publication de votre application

La publication de votre application doit passer obligatoirement par la phase d’approbation, afin d’être disponible pour l’ensemble des utilisateurs de l’assistant domestique de la firme américaine. Ceci est la dernière étape liée au processus de développement.
Google va ainsi vérifier que votre application est conforme, selon certains critères, avant de la publier.

Cette phase nécessite de fournir un ensemble de métadonnées relatives à votre application.
La plupart de ces informations sont publiques. Il est donc nécessaire de ne pas négliger cette étape.
Ces métadonnées portent sur l’ensemble de votre application : Le type de voix utilisé, sa description, sa catégorie, vos conditions d’utilisation…

Iterface Actions on Google

Saisie d’informations dans l’interface Actions on Google

L’ensemble des points renseignés seront vérifiés par Google. Attention : la moindre information douteuse, fausse ou réservée (comme l’utilisation d’un nom trop ambigu : Banque, lampe…) vous vaudra le refus de l’enregistrement ainsi que de la publication, de votre application.

Les équipes de Google mettent généralement moins de 48 heures à traiter cette requête.

Source : Enregistrement et publication de votre application

Inbenta est un leader dans les technologies innovantes de recherche pour les entreprises. Nous mettons en œuvre les dernières avancées en termes de traitement automatique du langage afin d’améliorer la qualité de service pour les entreprises et leurs clients.

Intéressés ? Notre team d’experts est à votre service pour vous créer une offre personnalisée.

PLANIFIER UNE DÉMO