Détruisons 5 mythes sur l’Intelligence Artificielle

Avec toutes les avancées technologiques en matière de Machine Learning et d'Intelligence Artificielle (IA) au cours des dernières années, il est facile de laisser son imagination s'emballer face à l'incroyable futur qui nous attend. Qu'il s'agisse de voitures à conduite autonome, de diagnostics médicaux beaucoup plus précis ou d'achats en ligne complètement automatisés grâce à des chatbots intelligents, il semblerait que les IA ne connaissent aucune limite.

Avec toutes les avancées technologiques en matière de Machine Learning et d’Intelligence Artificielle (IA) au cours des dernières années, il est facile de laisser son imagination s’emballer face à l’incroyable futur qui nous attend. Qu’il s’agisse de voitures à conduite autonome, de diagnostics médicaux beaucoup plus précis ou d’achats en ligne complètement automatisés grâce à des chatbots intelligents, il semblerait que les IA ne connaissent aucune limite.

Mais à quel point exactement en savez-vous sur les IA ? Beaucoup d’entre nous avons développés nos conceptions et notre compréhension des IA à travers des films, livres et autres travaux de science-fiction ou de fantasy. Malheureusement, les médias de divertissement ne sont pas tout à fait des sources idéales pour devenir un expert en IA.

Remettons définitivement les pendules à l’heure : il est temps de déconstruire cinq des mythes les plus répandus à propos de l’Intelligence Artificielle.

 

Mythe 1 de l’Intelligence artificielle : L’arrivée d’une machine consciente est proche

Intelligence artificielle : le mythe de la machine conscienteLa conscience est le Saint-Graal de tous les fans d’IA. Construire une machine capable d’exprimer des émotions, de la créativité ou une volonté propre de manière indépendante et autonome peut sembler à quelques progrès technologiques seulement de la réalité, mais le fait est que notre compréhension de la neuroscience derrière la conscience est encore faible, et que notre capacité de reproduire électroniquement ce que nous ne comprenons pas totalement est pratiquement nulle. Alors inutile pour l’instant de s’inquiéter d’une potentielle défaite face à une « intelligence supérieure » robotique !

 

Mythe 2 de l’Intelligence artificielle : Les IA vont détruire la plupart des jobs et l’économie humaine

Intelligence artificielle : le mythe de la destruction d'emploisIl est compréhensible qu’avec chaque nouvelle avancée en matière d’automatisation et de Machine Learning, les travailleurs humains s’inquiètent de la sécurité de leurs propres emplois. Pas de panique : l’idée que les IA détruiront la plupart des jobs est un mythe fondé sur deux fausses idées reçues.

Que les IA soient capables de l’intelligence universelle et des compétences incroyablement flexibles des humains (plutôt que des applications spécifiques et étroitement focalisées pour lesquelles elles sont conçues), et que les postes les moins qualifiés, que des robots pourraient occuper, seront changés en des jobs à plus hautes qualifications pour la surveillance, réparation et gestion des robots.

Donc pas de lettre de licenciement pour vous aujourd’hui. Ouf !

 

Mythe 3 de l’Intelligence artificielle : Les IA vont abrutir l’humanité

L'intelligence artificielle va-t-elle rendre l'humanité stupide ?Il y a une peur relativement légitime que les humains finissent par devenir de plus en plus dépendants des machines pour accomplir certaines des tâches les plus banales et répétitives, à tel point qu’ils oublieront comment les faire par eux-mêmes. Après tout, les compétences reposent sur un principe simple : on s’en sert ou on les perd ! Mais confier des tâches simples ou fastidieuses à des machines n’a rien de nouveau ou de particulièrement effrayant. Nous utilisons déjà des calculatrices au lieu de longues divisions, des logiciels de traitement de textes au lieu de papiers et de stylos, et des voitures au lieu de chevaux.

Se servir de machines pour gérer des tâches essentielles comme l’arithmétique, la communication écrite et le transport ne nous a pas nécessairement rendu plus stupide : cela a rendu nos vies bien plus simples et nous a permis de devenir plus productifs en nous focalisant sur des activités à plus grandes valeurs ajoutées et en résolvant des problèmes plus complexes.

 

Mythe 4 de l’Intelligence artificielle : Les progrès en matière d’IA vont s’enchaîner à un rythme effréné

Intelligence artificielle : les progrès vont-ils s'accélérer ?Cela fait plus de 60 ans que les IA sont considérées comme un objectif réaliste. Nous avons mis un très long moment avant de pouvoir atteindre ce niveau de développement en IA, et ce malgré d’énormes avancées technologiques en informatique ainsi que notre compréhension de la neuroscience et de la psychologie. La réalité, c’est que le développement technologique est une entreprise lente, délibérée, et souvent minutieuse. C’est seulement après plus de cinq décennies d’efforts que nos IA commencent enfin à faire des progrès significatifs dans des domaines tels que la santé, l’éducation et la finance. Mais ces derniers restent des applications très étroites et sont prévues pour le futur proche. Ainsi, il est peu probable que vous trouviez de si tôt une IA servant d’assistante personnelle qui réservera vos dîners d’anniversaire tout en pouvant également diagnostiquer cette toux agaçante que vous traînez depuis des jours.

 

Mythe 5 de l’Intelligence artificielle : Des IA à l’intelligence humaine prendront un jour le dessus pour régner sur l’humanité

L'intelligence artificielle signe-t-elle la fin de l'humanité ?Qu’il s’agisse de Terminator, Matrix ou Ex-Machina, Hollywood a grandement contribué à nourrir notre peur irrationnelle d’un robot prenant le contrôle de l’humanité. Même certains de nos innovateurs les plus respectés entretiennent une certaine peur à propos de « robots tueurs » qui pourraient un jour décider qu’ils n’ont pas besoin d’humains et passer à l’action. Mais ce mythe tenace n’est qu’une peur dérivée de la science-fiction qui a peu de fondements dans la réalité, tant actuelle que future. La majorité de la science-fiction existe afin de raconter des histoires fascinantes – pas pour être scientifiquement juste.

La vérité, c’est que nous avons déjà des ordinateurs capables de dépasser la capacité humaine dans certaines entreprises spécifiques – comme les mathématiques ou les échecs – mais que nous sommes bien loin de se rapprocher d’IA à l’intelligence humaine et dotées de conscience, de sentiments ou de toutes autres capacités émotionnelles et de raisonnement qui pourraient mettre en péril la survie de l’humanité.


Nos appréhensions ou nos notions erronées sur les IA de demain ne devraient pas obscurcir notre jugement des technologies d’aujourd’hui. Nos IA, actuellement bienveillantes, se prêtent merveilleusement bien à améliorer notre vie, particulièrement dans le secteur du commerce. Les IA actuelles nous aident en nous soulageant du poids de tâches répétitives et chronophages, comme appeler un centre de contact pour poser une simple question sur ses comptes ou envoyer un mail à une équipe de support pour réinitialiser un mot de passe oublié. Elles nous libèrent ainsi du temps pour gérer des activités plus importantes – et plus profitables.

Vous voulez un véritable aperçu des technologies d’Inbenta en matière d’IA ?

 

Parlons-en