Comment créer votre propre chatbot transactionnel ?

Chatbots Magazine a révélé que 67 % des jeunes Américains ont déclaré qu’ils étaient enclins à acheter des produits et des services auprès de marques utilisant un chatbot. Selon HubSpot, « 47 % des consommateurs sont prêts à acheter des articles par l’intermédiaire d’un robot ».

Dans un tel contexte, il est essentiel que les marques envisagent de mettre en place un chatbot transactionnel sur leur site web, si elles ne l’ont pas encore fait. Il s’agit également d’une bonne raison de définir clairement ce que sont les chatbots transactionnels, comment ils fonctionnent et à quoi ils servent.

Qu’est-ce qu’un chatbot transactionnel ?

« Les bots transactionnels permettent aux clients d’effectuer une transaction dans le contexte d’une conversation. »
(Source : Chatbot Magazine)

Un chatbot transactionnel agit comme un agent au nom des humains et interagit avec des systèmes externes afin d’accomplir une action spécifique.

Ainsi, un chatbot transactionnel est différent des bots les plus courants, également appelés chatbots informatifs ou conversationnels, dans le sens où son objectif est d’automatiser une transaction et de simplifier l’expérience utilisateur en fournissant un canal rapide et pratique dans un but précis. Il est optimisé pour exécuter une quantité limitée de processus spécialisés qui remplacent la nécessité de parler à un expert ou d’utiliser des interfaces plus compliquées telles que des applications mobiles ou des sites web.

En raison de la connexion à des systèmes externes, les réponses fournies par les chatbots transactionnels sont dynamiques, ce qui signifie qu’elles peuvent varier en fonction des données contenues dans ces plateformes externes. En revanche, les bots informationnels fournissent des réponses statiques : posez la même question et vous obtiendrez la même réponse, encore et encore.

Comment fonctionne un chatbot transactionnel ?

Le fait d’être conçu pour n’effectuer que quelques tâches ne signifie pas qu’un chatbot transactionnel est un bot basique et limité. Au contraire, il peut être très intelligent et capable de comprendre le langage naturel grâce à une technologie adaptée.

L’IA symbolique et le traitement du langage naturel sont les éléments qui font toute la différence entre un bot de base et un chatbot transactionnel développé par Inbenta.

L’IA symbolique est une branche de l’intelligence artificielle qui applique le traitement du langage naturel à l’aide d’algorithmes brevetés et du Lexique Inbenta, une base de données propriétaire qui décrit un langage humain et le monde en général, à l’aide de symboles et de leurs relations sémantiques.

La combinaison de notre technologie et de notre Lexique permet aux chatbots Inbenta de comprendre les questions des utilisateurs afin de sélectionner et de fournir la réponse adéquate parmi plusieurs réponses possibles.

Le fait que ces connaissances lexicales et sémantiques accumulées soient déjà intégrées implique également que les chatbots transactionnels construits sur la plateforme Inbenta peuvent être mis en service en quelques jours seulement, alors que nos concurrents ont souvent besoin de plusieurs mois de préparation en raison de leurs algorithmes d’apprentissage automatique de force brute. Nos clients obtiennent des résultats optimaux avec des ensembles de données d’entraînement ou des énoncés minimaux, voire inexistants.

Cas d’utilisation des chatbots transactionnels

Maintenant que vous savez ce que sont les chatbots transactionnels et comment ils fonctionnent, voyons ce qu’ils peuvent faire.

Les chatbots transactionnels peuvent être appliqués dans divers secteurs tels que la banque, l’assurance ou le commerce électronique. Dans le secteur financier par exemple, ils peuvent automatiser des tâches simples qui auraient été effectuées par un opérateur bancaire par téléphone, comme la vérification de votre identité, le blocage de votre carte de crédit volée, l’indication des heures d’ouverture des agences proches ou la confirmation d’un virement sortant.

Une compagnie d’assurance peut utiliser un chatbot transactionnel afin de fournir un devis à des clients potentiels ou de télécharger un certificat d’assurance à ses clients. Les chatbots transactionnels les plus élaborés peuvent même aller plus loin et convertir les clients potentiels sans quitter la plateforme du chatbot. Si le devis correspond au budget et aux exigences de l’utilisateur, il peut alors directement signer en fournissant les informations demandées au robot, qui lui enverra ensuite le contrat et la documentation. Ce cas d’utilisation peut également être appliqué aux fournisseurs d’énergie ou de téléphonie mobile.

Dans le secteur du commerce électronique, un chatbot transactionnel peut aider l’utilisateur à filtrer les produits pour trouver ce qu’il cherche, et éventuellement à effectuer un achat. Il peut également être utilisé pour modifier ou annuler une commande si nécessaire.

Pour en savoir plus sur la façon de créer un chatbot transactionnel, regardez notre webinaire et suivez la démonstration en direct du fonctionnement de notre technologie par notre PDG Jordi Torras.

Consultez nos articles similaires